Bac à sable

Je peux être très longue ou au con­traire très rapi­de dans l’élab­o­ra­tion de mes réal­i­sa­tions. Il suf­fit par­fois d’un pro­jet auquel je suis asso­ciée, d’une ren­con­tre pour que naisse rapi­de­ment une œuvre com­posée de matière et de vent. Comme le ressac vient tout recou­vrir inlass­able­ment, ces créa­tions sont volon­taire­ment éphémères et tout peut s’in­ven­ter, se réin­ven­ter, se trans­former indéfiniment…

Les enfants de Marie 4/​​5
Semaine 4 — On a fail­li s’en­nuy­er Enfin, Fleur m’indique son emploi … 
Les enfants de Marie 3/​​5
Semaine 3 –   Ça roule ? Les ate­liers se déroulent bien. Cette …